Bandeau
Moto LIBERTÉ
Slogan du site
Descriptif du site
Première chute de la Honda CrossTourer
Article mis en ligne le 16 mars 2019
dernière modification le 21 avril 2019

par Pierre WILLOT

Ben voilà c’est fait, ma nouvelle machine a goûté au tarmac. :-) et une expérience de plus à mon actif.

Les faits

Ce vendredi, après avoir fait une course pour l’école, je repasse au bureau pour reprendre les feuilles de routes de la semaine prochaine. Venant de Ciney, je passe par Spontin et je roule sur Dinant en venant par la descente de Leffe. La route est géniale car tous les virages sont à l’aveugle et donc je suis obligé de travailler correctement mes trajectoires de sécurité.

Côté météo, c’est la "drache" nationale depuis une semaine.

Au troisième virage à droite, je suis à une vitesse qui doit avoisiner les 40 km/h. Dans le virage, le pneu avant décroche et je me retrouve au sol aussi vite.

À cause du poids dans mes bacs, la moto se retourne et continue sa glisse dans la descente mais l’arrière en premier. De mon côté, je glisse à côté de la moto et je dois même la repousser pour ne pas qu’elle me glisse dessus. La moto et moi, nous nous arrêtons contre le muret, ce qui nous a empêché de tomber dans le précipice qui nous mènerait directement dans le "fond de Leffe".
Pendant toute ma glisse, je suis resté conscient et je n’ai jamais ressenti de mal quelque part. J’ai quand même glissé une vingtaine de mètres dû à la route qui était très glissante (j’ai vérifié à pied) et à l’effet de le descente.

Une fois que tout est calmé, je me relève mais assez difficilement, j’avais tout le torse et la tête (donc le casque) bloqué. Là, je me dis qu’il y a probablement du dégât corporel. Une fois debout je me rends compte en fait que mon airbag s’est déclenché et que c’est lui qui me bloquait tout le torse et le coup. Il a bien fait son travail merci à lui. Je me tâte rapidement et tout va bien, mes vêtements de sécurité ont bien résisté à la glisse, il y a juste une petite déchirure au genou droit mais sans conséquence future point de vue sécurité.

Rassuré, je regarde l’état de la moto. Là aussi, très rassuré. La valise droite à fait son travail en amortissant la chute, elle a bien morflée mais est toujours utilisable. Mon bac en aluminium qui me sert de top-case a protégé l’arrière de la moto en l’arrêtant contre le muret, il est un peu érafler mais toujours fonctionnel.

On venait de mettre le crash-bar sur les flancs avec les longues portées. Le crash-bar à fait son travail est les longues portées n’ont rien. Le carter est seulement griffé. Finalement, le seul dégât est le repose-pieds côté droit qui est cassé.

Un automobiliste motard s’arrête à m’aide à relever la moto avec peine car elle est lourde avec tout le bardât que je mets dessus. Il me dit que cette route est souvent glissante et pourtant je la fais souvent sans avoir eu aucun souci. Une fois debout, j’essaye de la démarrer et là … Rien. Normal elle n’est pas au neutre. J’essaye de la mettre au neutre mais sans succès. L’automobiliste descend un peu sa voiture pour avec ses warming pour prévenir les personnes qui montent du danger (ha oui parce que la glisse à amener la moto à contre-sens par rapport à mon trajet initial. Je suis donc côté droit mais dans la montée).

J’appelle le garage TechnoMotos. Explication des dégâts et de la non mise au neutre. Franck m’explique c’est probablement lors de la chute le roue arrière a continué à tourner et pas la roue avant, ce qui a provoqué un code d’erreur sur la machine. Donc il faut faire avancer la moto, ce que nous n’arrivons pas à faire. Franck part pour venir prendre la moto.

L’automobiliste, qui est toujours présent, va chercher une sangle (il habite à côté) et revient pour me tracter sur un espace plus sécurisé. Le simple fait d’avoir fait avancer la moto a débloqué le système. Elle s’est remis au neutre automatiquement et le moteur démarre. Je sonne à Franck pour annuler le dépannage en lui disait que j’arrive tout de suite pour réparer.

Au garage, il a fallu juste remettre en place le frein avant qui avait simplement roulé vers le bas et remplacer le repose-pied droit. Puis je suis reparti. Je suis retourné au bureau chercher mes feuilles de routes mais j’ai pris une autre route.

L’expérience c’est la sommes de ses échecs, me voilà avec un peu plus d’expérience.

Les photos

La veste Revit a bien fait son travail, elle n’est pas abimée et elle a juste servie à nettoyer la chaussée.
La veste Revit

Le gilet airbag"Held" a aussi nettoyé la chaussée. Il n’a rien, il faut juste lui remettre une cartouche.
Le gilets aigbag

Le pantalon Revit a aussi bien fait son travail. Il a juste une déchirure au niveau du genou.
Le pantalon Revit

Le carter est bien éraflé mais pas d’autre dégât.
Le carter

La valise latérale droite de Révit a bien fait son boulot d’amortissement du premier choque de la chute.
La valise droite

Le top-case a préservé la moto de la casse contre le muret.
Le top-case

Les remerciements

Merci à
- Mes vêtements de sécurité Révit acheté chez MotoHouse
- Mon gilet aigbag acheté chez RAD
- Mes valises latérales GIVI acheté chez MotoHouse


pucePlan du site puceEspace rédacteurs pucesquelette puce RSS

2017-2019 © Moto LIBERTÉ - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.92
Hébergeur : OVH