Remiser la moto pour l’hiver
Article mis en ligne le 13 février 2017

par Pierre WILLOT
logo imprimer

La durée des jours diminue, l’humidité se fait sentir jusque dans les os, mais surtout les routes sont de plus en plus mouillées sur un tapis de feuilles mortes mélangé aux betteraves écrasées … l’hiver arrive.

Pour les "roule toujours" : pas de soucis, mais pour les personnes qui souhaitent remiser la moto dans le garage, il ne faut pas oublier :

À faire

  1. Gonfler les pneus légèrement plus que d’habitude (+/- 0,3 bar) pour que la perte de pression durant tout l’hiver ne déforme pas la carcasse.
  2. Faire le plein d’essence, sinon les vapeurs d’essence vont oxyder l’intérieur du réservoir, dégrader son état de surface et donc compliquer le remise en route. Attention, cette remarque n’est valable que pour les réservoirs métalliques.
  3. Débrancher la batterie et la retirer de la moto, surtout si elle est stationnée dans un endroit froid et humide. Stockez-la au chaud et rechargez-la avant de la remettre en place.
  4. Fermer le robinet d’essence et vider les cuves du carburateur (si la moto en est équipée) pour éviter les formations de dépôts.
  5. Protéger les parties métalliques les plus vulnérables (métaux et chromes) pour ne pas qu’elles rouillent. Prendre un chiffon imprégné d’huile pour enduire toutes ces parties en créant un film protecteur, l’oxydation aura du mal à s’installer.
  6. Boucher la sortie de l’échappement avec un chiffon gras pour éviter que l’intérieur ne s’oxyde.
  7. Bâcher la moto dans les endroits secs, dans les endroits humides ce sera encore pire sous la bâche.

À ne pas faire

Éteindre sa moto fin décembre et la redémarrer l’été suivant sans rien faire entretemps. C’est comme cela que les problèmes commencent !




pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2017-2018 © Moto LIBERTÉ - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.72
Version Escal-V4 disponible Hébergeur : OVH